lundi 16 février 2009

J'ai besoin d'une meilleure cachette

Je ne sais pas comment elle a fait, mais elle a dégoté mon nom et cherche à me joindre via facebook. merde, moi qui pensais naïvement que le fait qu'elle n'ait pas mon numéro de téléphone suffirait, bah c'est raté. On aurait pu penser que le fait qu'on évite soigneusement de retourner au bar où on les avait trouvées initialement suffirait à leur faire comprendre que c'est pas la peine d'essayer de nous revoir. mais non, la grosse revient à la charge.
Et attention, ça fait mal, une grosse qui charge!
Là, on est en droit de se dire qu'on a bien foiré notre coup. On avait envie d'une soirée sans conséquences, et il y en a finalement plus que prévu. Déjà, la première, c'est qu'elles se souviennent de nous et ont envie de nous revoir, c'est pas bon du tout, ça. la deuxième, c'est que ça m'empêche de retourner tranquillement au bar où j'allais avant. Bon, ça j'avoue que c'est plutôt une bonne chose.
C'est quand même con que la seule personne de sexe féminin qui ait envie d'être avec moi soit aussi moche. bon, j'exagère un peu quand je dis 'la seule', il y en a d'autres. mon ex, par exemple, mais pour des raisons évidentes, je ne ferai pas ma vie avec elle, ou Mlle C. et pour d'autres raisons pas forcement évidentes, mais assez visibles quand même, je ne me vois pas vivre avec non plus (ça ne m'empêche pas d'être impatient de goûter sa quiche, et non, ce n'est pas sale, bande de petits pervers).
Au bout du compte, quand je regarde en arrière (là il y a une chemise en train de sécher) je me rend compte qu'aucune des femmes que j'ai pu aimer par le passé n'est assez bien pour moi, ou alors au contraire, c'est moi qui ait trop changé et qui ne peut plus correspondre à leurs attentes.

Quand j'ai commencé ce blog, un nouveau Nigel venait de naître. un homme neuf, qui avait décidé de mettre son passé douteux en sourdine, qui voulait trouver un autre moyen que l'alcool pour oublier le mal qu'il avait pu faire autour de lui. Maintenant, que le passé est réellement le passé, il serait temps de se construire un présent.

le temps que je le dise c'est déjà le passé... l'avenir nous le dira

3 commentaires:

Necr0se a dit…

"d'être impatient de goûter sa quiche"

J'appelais ça une tarte au poil moi dans le temps.... comme quoi la langue française est en constante évolution.

hihi, tu me dira, une quiche a la moule ça doit pas être dégueux.

Nepheris a dit…

Une seul chose à dire... Mouhahahahahahahahahaha. bonne chance avec ta grosse (peu etre est-ce la femme de ta vie ?)

Nigel a dit…

ah non, ça risque pas. j'ai des exigeances. Je suis pas du genre tres difficile avec les femmes, mais quand meme, non, pas ça.